Petite explication sur la photo sectorielle 2019.

Chaque année, l'Office National de Sécurité Sociale (ONSS) fournit à Liberform les chiffres relatifs au secteur de la commission paritaire 336 pour les professions libérales. Le fonds de formation voit ainsi qui travaille dans le secteur et où se situent la plupart des employeurs et les plus grandes entreprises. Il peut ensuite se baser sur ces données pour adapter ses actions.


Les chiffres pour l'année 2019 ne diffèrent pas sensiblement de ceux de l'année 2018. Prenons l'aperçu global du secteur. Nous constatons que la majorité des employeurs de la CP336 sont actifs dans la province d'Anvers. La Région de Bruxelles-Capitale la suit de près. Notons que 44,3 % de ces employeurs exercent des professions libérales dans le secteur économique, mais que la catégorie spécifique des avocats (31,27 %) domine largement le classement.

Nous constatons cette année encore que seule une entreprise sur cinq (17,92 %) de la CP336 compte plus de 4 travailleurs. Les microentreprises forment donc la plus grande catégorie d'entreprise du secteur. La situation est toutefois totalement différente pour les travailleurs : seul un tiers d'entre eux travaille dans une microentreprise, tandis que 13 % sont employés dans des entreprises qui comptent plus de 200 travailleurs. La majeure partie des travailleurs sont actifs dans la province du Brabant flamand. Cela s'explique par la présence des célèbres Big Four dans la périphérie bruxelloise. La province d'Anvers et la Région de Bruxelles-Capitale complètent le podium. La plupart des travailleurs sont d'ailleurs actifs dans le secteur économique, et travaillent plus précisément pour des (experts-)comptables.


Quel est le profil des travailleurs ? Dans le secteur des professions libérales de la CP336, 71,15 % des travailleurs sont des femmes et un peu moins de la moitié d'entre elles travaillent à temps partiel. Les hommes à temps partiel représentent quant à eux la plus petite catégorie (3,14 %).
La majorité des travailleurs du secteur ont entre 25 et 29 ans. La meilleure explication est la suivante : la plupart des stagiaires, enregistrés comme travailleurs, se situent dans cette catégorie d'âge. Viennent ensuite les travailleurs de 30 à 34 ans. Après 35 ans, on note une baisse qui peut s'expliquer par le fait que les travailleurs exercent une profession libérale en tant qu'indépendant ou vont travailler ailleurs. En outre, le nombre d'employeurs et de travailleurs actifs dans le secteur économique a été calculé pour chaque province. Consultez ici toutes les données de notre photo sectorielle. Vous disposez aussi d'un bref aperçu chiffré.