La numérisation dans le secteur des professions libérales

Liberform veut mettre l’accent sur l’habileté numérique dans ce secteur. Étant donné que le travail sur ordinateur, la mise au point de divers appareils et une flexibilité accrue sont largement adoptés, l’habileté numérique et la capacité à utiliser différents instruments deviennent encore plus cruciales. La numérisation gagne du terrain dans de nombreuses professions libérales et toute une série de programmes développés peuvent incontestablement être qualifiés d’innovants.

Liberform a donc mis en œuvre deux grandes actions :

Premièrement, le fonds de formation a créé plusieurs vidéos relatives à la numérisation et à l’automatisation dans le secteur des professions libérales. Nous donnons ainsi la parole à toutes les catégories professionnelles reprises dans la commission paritaire 336. Plusieurs blogs y sont également associés.

Regardez donc ces vidéos et ces blogs sans hésiter si vous voulez en savoir plus sur la numérisation au sein des professions libérales !

Deuxièmement, Liberform mettra sur pied un groupe de travail afin de débattre avec divers acteurs au sujet de l’automatisation et de son influence sur les métiers en pénurie dans le secteur. Ces acteurs seront d’abord issus de la catégorie dite des STIM (sciences, technologies, ingénierie, mathématiques) « dures » – les architectes et les géomètres-experts. Nous espérons que ces entretiens nous permettront de dégager une tendance claire, que nous pourrons appliquer aux autres catégories professionnelles afin d’y identifier également les points problématiques. Vous avez envie de faire partie d’un groupe de travail ? Faites-le-nous savoir en envoyant un e-mail à info@liberform.be.